Le Planophore d'Edward Barber et Jay Osgerby

Le Planophore d'Edward Barber et Jay Osgerby

Le couple Edward Barber et Jay Osgerby, tous deux architectes, a su se faire connaître dans le monde entier par leurs créations mêlant techniques artisanales et techniques industrielles. C’est de leur talent qu’est né le fameux Planophore. Cette œuvre sert à la fois de bibliothèque et d’élément de séparation. Les tablettes ressemblant aux ailes d’un avion nous donnent une impression de légèreté, avec une impression de flotter dans les airs. Avec leurs créations, Edward Barber et Jay Osgerby ont su conquérir le monde du design.

 

 

 

 

 

Edward Barber et Jay Osgerby, créateurs du Planophore

 

Edward Barber et Jay Osgerby ont étudiés ensemble l’architecture et le design à Londres, au Royal College of Art et décrochèrent tous deux un master en architecture. En 1996, ils décidèrent de s’associer pour créer leur propre cabinet d’architecture et de design à Londres sous le nom de « Barber & Osgerby ». C’est à partir de ce jour qu’ils travaillèrent ensemble à l’interface du design industriel, du mobilier et de l’architecture. Ensemble, ils créèrent des œuvres d’ameublement, de luminaires et des produits design. Ils travaillent pour les plus grandes entreprises comme Vitra, Venini et Swarowski. Reconnus pour leurs talents de designers, ils remportèrent chacun le titre de Royal Designer For Industry, et en 2004, le duo Edward Barber et Jay Osgerby remporta le prix Jerwood Applied Arts. Certaines de leurs œuvres sont exposées dans les grands musées du monde entier comme au Design Museum de Londres ou au Metropolitan Museum Of Art de New-York. En 2001, ils fondèrent l’Universal Design Studio, société de conseil dans le design créatif, puis en 2010, MAP, agence de design multidisciplinaire. En 2014, leur œuvre Planosphore connu un grand succès, et ne cesse de faire parler d’elle.

 

 

 

 

 

Le Planophore d’Edward Barber et Jay Osgerby

 

Le Planophore à deux fonctions : c’est une bibliothèque, mais également un élément de séparation. Cette étagère est composée d’étagère ressemblant à des ailes d’avions avec ses bords arrondis. Les tablettes en bois massif du Planophore donnent l’impression de flotter sur les panneaux verticaux, faits d’aluminium. Son nom lui vient du modèle réduit d’avion créé en 1871. Les panneaux verticaux légèrement asymétriques sont orientables de façon à pouvoir servir de séparations d’étagères, ou d’élément de séparation dans la pièce.

La Planophore d’Edward Barber et Jay Osgerby est bien plus qu’un meuble. Pouvant servir de bibliothèque, il peut devenir un élément de séparation de pièce en orientant simplement les panneaux verticaux de façons différentes. Très design et tout en légèreté, il se décline en différentes tailles et coloris.  

 

 

« Retour